Quel retournement !

Quel retournement ! - Maélie Chassé

Je traverse un problème très délicat en ce moment. Mon mari a une maîtresse et celle-ci fait tout pour briser notre couple. Une fois à la maison, j'ai l'impression qu'on existe plus aux yeux de mon mari. Je l'ai vu de mes propres yeux en train de fréquenter une autre femme avant qu'une de mes amies me le confirme. Malgré cette épreuve dans notre couple, je dois me montrer forte pour soutenir ma fille âgée de 3 ans qui souffre d'asthme. Je me disais qu'en me voyant pleurer tout le temps, cela ne peut qu'aggraver sa maladie. Mon mari, malgré ce qu'il fait en dehors de notre mariage, ne veut rien savoir, ni de moi, ni de sa fille. Pour éviter le stress malgré le manque d'argent, j'emmène ma fille avec moi pour voir sa grand-mère. Je précise que je n'ai pas les moyens pour payer le traitement de ma fille et elle en subit les conséquences. Ma mère me conseille toujours d'aller chercher un travail, car c'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles mon mari nous traite ainsi. Par ailleurs, ma meilleure amie me conseille également de discuter avec lui de sa maîtresse, de notre vie de couple, de notre mariage et surtout de la santé de notre enfant.

En arrivant à la maison ce samedi, j'ai profité des quelques minutes avant l'arrivée de mon mari, pour consulter les offres d'emploi disponibles sur internet. « Une société recrute une assistante de direction... » Cette offre m'intéresse et j'ai décidé tout à-coup de postuler. Après avoir envoyé mon curriculum vitae, je me suis dit que ce travail est peut-être pour moi. Une personne vient de sonner à la porte, c'était mon mari. Sans nous dire bonsoir, il enlève tout de suite ses vêtements et prend la télécommande. Après le dîner et après avoir mit notre fille au lit, je lui ai demandé s'il avait un peu de temps à me consacrer. Un peu surpris, il a répondu avec hésitation. Face à face, je lui ai demandé ce qu'il cherchait au juste ? Je lui ai dit que je savais qu'il fréquentait une autre femme et c'est cette relation qui le mettait dans cet état. En outre, qu'il nous ignorait et que c'était sa fille qui en subissait les conséquences. Qu'il ne me donnait plus d'argent pour pouvoir défrayer les coûts du traitement de la maladie de notre fille. Je lui ai dit aussi de ne pas s'inquiéter, car je vais bientôt avoir du travail. Très surpris en restant sans rien dire, je lui ai enfin dévoilé mon secret. Si tu veux passer le reste de ta vie avec cette femme, j'appelle mon avocat et un conseiller financier indépendant. Les larmes aux yeux, il m'a supplié de ne pas agir de cette façon. Il a décidé de rompre avec sa maîtresse et de continuer sa vie avec nous. Très heureuse de sa décision, deux jours plus tard, j'étais embauchée.