Parfois, l'isolation a du bon

Parfois, l'isolation a du bon - Maélie Chassé

L'été, nous partons toujours en vacances en famille pendant deux semaines. Mais il y a deux ans, mon mari William et moi, sommes restés à la maison et nos enfants sont partis en vacances avec ma sœur Geneviève et sa famille. Les enfants étaient très contents de passer deux semaines avec leurs cousins, car nous n'avons pas souvent l'occasion de nous rendre visite. Geneviève et sa famille habitent dans une autre ville et malheureusement, nous ne nous voyons seulement que deux ou trois fois par année.

William et moi, nous avions choisi de rester chez nous, parce que nous voulions faire isoler le toit de notre maison. À chaque année, nous en avions l'intention, mais nous ne nous décidions jamais, pour ne pas gâcher les vacances des enfants. Quand un jour j'en ai parlé à ma sœur, elle a tout de suite suggéré que mes enfants partent en vacances avec elle et sa famille. Je n'ai pas pu refuser son offre et c'est ainsi que nous avons enfin contacté une entreprise pour les travaux d'isolation.

Bien évidemment, l'isolation permet de faire des économies, mais elle a également un effet très positif sur la qualité de l'air Montréal. Ça peut sembler bizarre, mais moins on consomme d'énergie pour se chauffer, moins on crée de gaz polluants dans l'atmosphère. J'ai toujours vécu dans cette ville et je tiens vraiment à ce qu'elle reste une ville saine pour mes enfants et pour les générations à venir. L'entrepreneur nous avait conseillé de commencer par isoler le toit et le sous-sol de la maison avant l'hiver, puis de continuer avec les murs l'année suivante. C'est donc ce qu'on a fait, et lorsque les enfants sont revenus de leurs vacances, tout était terminé. L'hiver suivant, William et moi, nous avons vraiment remarqué une différence. La maison était beaucoup moins froide et bien sûr, notre consommation d'énergie pour le chauffage était beaucoup moins élevée.

Comme nous n'avions pas pu passer les vacances d'été avec eux, nous nous sommes offerts une semaine de vacances d'hiver à la montagne avec les enfants. Nous avons aussi invité Geneviève et sa famille à partager cette semaine avec nous, pour les remercier de s'être occupés de nos enfants pendant ses vacances. Et l'été suivant, les enfants sont à nouveau partis pendant l'été avec leurs cousins, leur oncle et leur tante, pour que nous puissions faire isoler les murs de la maison. Tout est maintenant terminé, mais William et moi, nous continuons par tous les moyens à diminuer notre consommation d'énergie pour protéger notre environnement. Tout récemment, nous avons installé un nouveau système de chauffage, celui-ci émettant beaucoup moins de gaz polluants. Ça nous avait été recommandé par l'entrepreneur qui a isolé la maison. On peut toujours faire plus pour la planète, il suffit juste de le vouloir !