Médicaments et bingo: le secret du bien-être

Médicaments et bingo: le secret du bien-être - Maélie Chassé

L'immeuble où j'habite depuis près de 3 ans n'est pas un immeuble ordinaire. Tous les résidents sont des personnes âgées ou des personnes encore jeunes qui ont besoin d'assistance dans leurs tâches quotidiennes.

Moi, je suis la plus jeune de cet immeuble, et par conséquent, je suis un peu la gardienne. Mon travail n'est, évidemment, pas d'assurer la sécurité de ses résidents, ça, il y a des gardiens qui s'en chargent. Et de plus, j'ai déjà assez de travail comme ça à l'entreprise de remplacement toiture candiac où je travaille depuis plusieurs années. Mais ce que j'aime faire, c'est de m'assurer que toutes les personnes qui vivent ici aient l'assistance dont elles ont besoin, à chaque jour. C'est un des raisons pour laquelle j'y habite aussi. De jour comme de nuit, quand je suis en congé, si l'un des résidents m'appelle, je me rends au plus vite à son appartement. La nuit par contre, c'est assez rare. Le matin, je les croise souvent dans les couloirs, en soirée, c'est un peu plus rare. J'ai donc très vite appris à connaître chaque résident.

Mais bien sûr, je ne suis pas la seule personne à discuter avec eux sur une base régulière. Plusieurs résidents ont besoin d'assistance. C'est le travail des intervenantes du CLSC. Je les rencontre aussi assez souvent, et la plupart sont vraiment très bons dans leur travail. Ils ne font pas qu'administrer des médicaments ou remplacer des pansements, ils font tout pour rendre la vie de leurs patients aussi facile que possible, que ce soit en leur préparer un petit plat ou en arrosant leurs plantes. Les personnes qui choisissent ce métier ont en général un grand cœur et l'amour des autres. Mais bien sûr, il y a toujours des exceptions, et malheureusement certains d'entre eux n'ont vraiment pas les qualités humaines nécessaires à cette profession.

C'est en fait un travail de collaboration entre les infirmières et moi-même, car nous avons le même objectif, le bien-être des résidents. J'essaie donc de leur donner le plus d'informations possibles quand je les vois, afin de faciliter leurs premiers contacts. La plupart d'entre nous n'aimons pas trop le changement, et les personnes âgées, encore moins.

J'aime organiser des petites fêtes pour les résidents, pour les changer de leur quotidien. Beaucoup d'entre eux aiment jouer au bingo, donc chaque samedi après-midi, toutes les personnes qui le veulent, se retrouvent dans la salle de réunion pour un jeu de bingo. Et bien sûr, je n'oublie jamais les anniversaires. Demain après-midi, on fêtera celui de monsieur Thibault, qui aura 67 ans. Son infirmière, Cathy, ne sera pas là, car elle lui rend visite seulement tous les 2 jours, mais elle m'a donné une très belle plante pour lui. C'est sûr qu'il sera très content, il adore les plantes. 

Mais je parle trop, je dois m'occuper des préparatifs de l'anniversaire, à bientôt !