Le célèbre texte philosophique

Le célèbre texte philosophique - Maélie Chassé

Vu que décembre est presque terminé, le soleil ne se pointe plus autant. Il se lève tard et se couche tôt, et se cache souvent derrière les nuages. Plus besoin de se préoccuper des tâche solaire, qui est un problème majeur pour moi. Je ne sais même pas comment m’en défaire, alors je fais tout pour éviter d’en avoir. Peu importe la quantité et la qualité d’écran solaire que je beurre sur mon visage, je finis par me retrouver avec ces petits points bruns qui annoncent ma honte si clairement.

Mais, le soleil n’est pas au rendez-vous ce soir. Je cherche comment occuper ma soirée et je finis par me rappeler qu’il y a quelques années, j’avais mis la main sur un joli texte qui expliquait le cheminement que les humains sont conseillés de suivre pour vivre à leur plein potentiel émotionnel. Il est sage, et croyez-moi, ce petit texte de moins d’une page m’a fait comprendre certaines choses importantes.

J’ai donc entrepris de le retrouver sur Internet. Je ne me rappelais plus de son nom, alors je tentais ma chance en inscrivant « texte philosophique retrouvé dans une église » dans le moteur de recherche. Après plusieurs tentatives en changeant les mots de place, ou en ajoutant certains mots, ou en enlevant d’autres, j’ai réussi à dénicher ce que je cherchais : Le Désidérata.

Son origine n’est pas tout à fait claire. Certaines disent que l’auteur n’est pas connu et que le texte a été écrit en 1692. Si c’est le cas, il a été très bien conservé entre les parois du mur, et est demeuré bien lisible. Par contre, une autre théorie, qui me semble plus juste, vient éclairer les choses un peu mieux.

Ce texte aurait été écrit par Max Erhmann, un auteur, avocat et homme d’affaires américain, en 1927. Malgré que la première théorie de son origine puisse sembler plus romantique, celle-ci est la plus acceptée parmi les amateurs du petit poème. Cet homme a su comment décrire la route du bonheur d’une manière humble, simple et éclairée. Le texte est inspirant, puissant et facile à comprendre. Ce sont sûrement les raisons de son succès international parmi les groupes d’inspiration spirituelle et de méditation.

En français, le titre a été traduit à « Injonctions pour une vie sereine », mais vous pouvez facilement le retrouver sur Internet sous le nom original, Desiderata (qui est le pluriel de desideratum, un mot latin qui signifie « désir »).